cover

À perdre la raison

Article écrit par seb le vendredi 07 août 2015 à 13:21
likes
1 personne a aiméAdd Like
Les questions s'enchaînent, les récompenses aussi. Les prix font tourner la tête, jusqu'à atteindre des sommets vertigineux de volupté. Postérité et plaisirs insoupçonnés sont à la clé. Mais un seul faux pas et c'est la descente aux enfers ! Prenez à ne pas perdre la raison. Fantastiques Nouvelles, frissonnez de plaisir et d'horreur avec ce nouvel opus. Une nouvelle parution chaque semaine - 15 à 25 minutes de lecture.


Titre : 06 – À perdre la raison – Horreur en ménage

Auteur : Sébastien Brégeon

Série : Fantastiques Nouvelles

Chaque semaine, découvrez une nouvelle histoire courte : 15 à 25 minutes de lecture.

À perdre la raison – Horreur en ménage

Retrouvez ce numéro à frissonner de plaisir et d'horreur chez votre marchand préféré

Ebook et PDF

Qu'il est doux de ne pas avoir tort ! Qu'il est bon d'avoir raison ! Une soirée endiablée où vous vivrez pour le jeu, vous ne penserez plus qu'à une chose, avoir raison.

Un jeu de questions-réponses avec remise de prix immédiate. Tout pour devenir accroc en peu de temps. Les questions s'enchaînent, les récompenses aussi. Les prix deviennent rapidement intéressants, font tourner la tête, jusqu'à atteindre des sommets vertigineux de volupté. Mais faites un faux pas et c'est la descente aux enfers !

Le 1er prix ? Répondez correctement sans jamais vous tromper pour le découvrir et passez à la postérité. Dans votre quête, vous partirez à la découverte de plaisirs insoupçonnés, mais faites attention à ne pas perdre la raison.

Lire le début de l'histoire…

preview

Likez la page Facebook des Fantastiques nouvelles.

Découvrir les autres histoires à paraître.
1 nouvelle parution chaque semaine.
Pour moins cher qu'un café.
15 à 25 minutes de lecture.

Article écrit par seb le vendredi 07 août 2015 à 13:21

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Série Emperor

Voici une série de 5 tomes qui va enchanter les accros de batailles médiévales et d'histoire. La vie du grand César vous sera dévoilée de son enfance jusqu'à sa mort et sa relève.

cover

Insomnie

Ah ça faisait longtemps ! Un bon vieu Stephen King. C'est le genre de truc qui te suit toute une vie une fois que t'as mis le nez dedans, car de toute façon, ce mec est capable d'écrire un livre pendant que j'en lis un autre. Ça n'en finira donc jamais ! Et tant mieux sacrebouse ! Celui-ci date des années 1994, j'avais 12 ans, et j'étais bien loin de me douter que des livres de ce genre existaient dans ce monde qui me paraissait déjà bien étrange. Vous l'aurez compris, on va parler d'un type qui a des insomnies. Mais inversées. Je m'explique.

cover

Minuit 4

Voilà ce qui devait arriver. Vous avez pu voir il y a quelques temps que j'ai écrit quelques petits mots sur Minuit 2, et mesdames et messieurs, voici maintenant l'heure de parler de Minuit 4. Deux nouvelles par bouquin, deux bouquins, quatre nouvelles, et surtout 4 nouvelles raisons de vous faire adorer Stephen King. Ici, il va plus que jamais nous faire partir d'une chose totalement anodine pour nous plonger au plus profond de l'horreur dans des petites bourgades Américaines où les secrets des uns font la gourmandise des autres. Action, grand maître.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !