cover

Ce si joli trouble

Article écrit par Tartinneauxpommes le lundi 13 octobre 2014 à 12:37
0 personne a aiméAdd Like
J'ai lu ce livre en lecture commune avec une abonnée géniale et du coup j'ai adoré ce livre. Je vous laisse le résumé : La veille de sa rentrée à la fac, Bliss Edwards a décidé de franchir le pas. Ce soir, elle ramène un garçon chez elle ! AU moment de passer à l'acte, pourtant, c'est la panique. Bliss invente une excuse bidon et quitte son appartement au milieu de la nuit. Et le lendemain, catastrophe : en entrant dans son cours de théâtre, elle tombe nez à nez avec celui qu'elle a abandonné chez elle, complètement nu, huit heures plus tôt... Bliss ne s'est jamais sentie aussi ridicule ! D'autant plus qu'elle le trouve vraiment séduisant...


Auteur : Cora Carmack

Maison d'édition : La Martinière

Traductrice : Sophie Passant

Date de publication : Mai 2014 (en France).

Nombre de pages : 288 pages

Même cas de figure que pour Qui es-tu Alaska ?, ce livre m'a été offert par mes trois meilleures amies pour mes 19 ans, et oui c'est bien ce livre-là qui fait que je suis encore bouleversée et que je n'ai pas aimé le Green. Ce livre faisait aussi parti de mes lectures pour le challenge "A book, a day" qui d'ailleurs était une lecture commune avec Angélique du blog CrazyBookPassion. Je n'ai pas pu finir ce livre à temps pour le challenge, du coup et bien il est un peu passé à la trappe mais pourtant (esprit de contradiction bonjour) je voulais absolument savoir la suite. Ce livre m'a plu, et je crois que j'avais tout bêtement besoin d'un livre gnangnan, très romantique. De temps en temps faut se l'avouer ça fait un bien fou. On est des filles ou pas !!

Bref pour l'histoire, Bliss est toujours vierge et elle veut remédier à ça. Pour ce faire sa meilleure amie Kelsey l'emmène dans un bar du coin branché et lui fait clairement comprendre que ce soir elle va coucher. Une fois sur place Bliss fait la rencontre (après quelques verres en trop) d'un homme séduisant : Garrick en anglais qui la fait frémir avec son petit accent à tomber par terre. Bliss ramène ce Garrick chez elle pour aller plus loin mais à la dernière minute elle abandonne. Bliss ne se sent toujours pas prête même si c'est une évidence : cet homme lui plaît. Après avoir foutu Garrick à la porte par le biais d'une excuse bidon, elle se rend compte à quel point elle regrette.
Malheureusement le lendemain matin elle revoit cet homme sauf que ce dernier n'est autre que son... nouveau professeur de théâtre. Toute l'histoire part de cette rencontre où elle revoit Garrick dans son rôle de professeur.

L'histoire est tout bonnement excellente à mon sens c'est un coup de maître, on rit, c'est léger et frais. C'est érotique sans que ça en devienne vulgaire, on ressent la passion et on a qu'une envie : en savoir plus sur ce qu'il va en advenir pour Garrick et Bliss. Bien que j'ai trouvé parfois Bliss un petit peu tête de mule, j'ai adoré cette jeune fille pleine de vie, qui ne s'arrête jamais de réfléchir et pour qui ramener un garçon chez elle devenait vital pour cause d'un harcèlement maternel périodique. Je trouve aussi que Garrick et très charmant, doux, et vraiment gentleman. Il ne va jamais plus vite que la musique et attend toujours pour ne pas frustrer ou faire peur à Bliss.

C'est un couple charmant qui déjoue l'histoire d'un soir malmenée et qui malgré les contraintes prof / élève ne se laissent pas abattre. Je me réjouie d'avance de savoir qu'il va y avoir très prochainement la suite de leurs aventures, j'espère quand même pour autant retrouver tous les copains de fac de Bliss : Rusty, Cade (surtout Cade car la suite va traiter en grande partie de ce personnage, le meilleur ami de Bliss), Kelsey, Brandon etc.

Quoi qu'il en soit, si vous voulez une histoire d'amour charmante, légère, marrante, séduisante, que vous cherchez un livre olé olé pour vous détendre, que vous ayez mon âge ou que vous soyez plus âgé, que vous ayez besoin de rire, de sourire, si vous aimez les hommes aux accents so british, si vous êtes dans le même cas de figure que Bliss, faites-moi confiance : Lisez-ce livre ! Vous ne le lâcherez pas et vous passerez un agréable moment en compagnie de ces deux personnages fictifs qui m'ont fait passer un week-end ou une soirée... magique.

Je le recommande bien évidemment je n'ai pas pu le lâcher et il m'a fait un bien fou au moral, je suis pleine d'énergie et je pense que ce livre sous la plume de Carmack m'a littéralement séduite. La preuve, je suis passée à côté d'un John Green, vous vous imaginez ? J'ai adoré, j'ai adoré, j'ai adoré. C'est frais, drôle, sexy et mignon tout plein. J'avais besoin de ça, j'en redemande vivement la suite.

Article écrit par Tartinneauxpommes le lundi 13 octobre 2014 à 12:37

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Harry Potter et l'Enfant maudit

La nouvelle s’était présentée ainsi : Il y aura une suite au 7ème tome de Harry Potter, chapeautée par le même auteur, qui prendra la forme d’une pièce de théâtre dont le script sera publié. Rien que ça. Une fois la surprise passée, je me dis que l’idée est trop peu commune pour ne cacher qu’une mauvaise blague d’exploitation d’une licence juteuse. Après tout, la conclusion de cette fantastique saga littéraire n’était que trop abrupte, c’est peut-être l’occasion de lui offrir un épilogue digne de ce nom, ou pas. Verdict…

cover

22 11 63

Je ne croyais plus pouvoir être vraiment surpris par King aujourd’hui. Heureusement pour moi, je me suis lancé dans 22/11/63 sans préméditation, sans même en lire l’intrigue. Je n’avais rien à me mettre sous la dent, et le rayon de la médiathèque m’a collé King sous le nez, une fois de plus. Le pitch aurait pu me refroidir, et honnêtement, quand j’en ai compris le fil conducteur, j’ai presque faillit l’être. Ce nouveau pavé part d’une idée de King vieille d’une trentaine d’année. Il estimait devoir attendre d’avoir l’expérience littéraire requise, et devoir faire plus de recherches préalables qu’à son habitude.

cover

Dead Zone

Encore lui. Cet homme n'en finira jamais de nous faire nous planquer sous les draps. Je parle bien sûr de Stephen King. Trop longues ont été les semaines sans parler de lui. Lire un de ses bouquins lui laisse le temps d'en écrire un nouveau. J'ai encore du retard, et je n'ai toujours pas lu Docteur Sleep, c'est dire s'il me devance. Trêve de bla bla car il est grand temps de parler de John Smith et de son don de seconde vue depuis qu'il s'est fracassé contre les quatre-vingts kilos d'un joueur de hockey maladroit. Puis du second accident.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !