cover

Grain de sable

Article écrit par seb le samedi 25 juillet 2015 à 00:23
0 personne a aiméAdd Like
D'étranges créatures se volatilisent toutes les nuits. Le mystère suscite l'intérêt de Pierre qui va découvrir l'origine des disparitions et vivre une nuit d'horreur. Malheureusement pour lui, celle-ci n'est que le début de son cauchemar. Peut-être aurait-il mieux valu ne pas se réveiller. Fantastiques Nouvelles, découvrez ce nouvel opus rafraîchissant. Une nouvelle parution chaque semaine - 15 à 25 minutes de lecture.


Titre : 04 – Grain de sable – Horreur à la plage

Auteur : Sébastien Brégeon

Série : Fantastiques Nouvelles

Chaque semaine, découvrez une nouvelle histoire courte : 15 à 25 minutes de lecture.

Grain de sable – Horreur à la plage

Retrouvez ce numéro rafraîchissant chez votre marchand préféré

Version PDF
Amazon
iTunes
Fnac

Un travail facile, presque idéal, attend Pierre. Passer sa journée sur la plage à photographier châteaux et lutins de sable. Mais le soleil est de la partie, et l'insolation le guette ; les délires qui l'accompagnent aussi.

D'étranges créatures se volatilisent toutes les nuits. Le mystère suscite l'intérêt de Pierre, qui pour tromper l'ennui de la routine, se porte volontaire pour être de surveillance le soir.

Pierre va découvrir l'origine des disparitions et va vivre une nuit d'horreur. Malheureusement pour lui, celle-ci n'est que le début de son cauchemar. Peut-être aurait-il mieux valu ne pas se réveiller.

Cet été, vous ne souffrirez pas de la chaleur : frissons garantis.
preview
Téléchargez gratuitement la 1re nouvelle.

Likez la page Facebook des Fantastiques nouvelles.

Découvrir les autres histoires à paraître.
1 nouvelle parution chaque semaine.
Pour moins cher qu'un café.
15 à 25 minutes de lecture.

Article écrit par seb le samedi 25 juillet 2015 à 00:23

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Il est de retour

Il, c'est Hitler. Soixante-six ans après sa disparition, il se réveille dans le terrain vague d'un quartier de Berlin et il n'en a pas perdu sa moustache. En ces temps incertains où notre pays se FN-ise, où les cultures étrangères dérangent de plus en plus le chaland et où les discours du commun des français me semblent un brin effrayants, je me suis dit « hey, le concept de ce bouquin peut être intéressant ! » Et en effet, il aurait pu. Mais en fait, non. Pas tout à fait.

cover

À perdre la raison

Les questions s'enchaînent, les récompenses aussi. Les prix font tourner la tête, jusqu'à atteindre des sommets vertigineux de volupté. Postérité et plaisirs insoupçonnés sont à la clé. Mais un seul faux pas et c'est la descente aux enfers ! Prenez à ne pas perdre la raison. Fantastiques Nouvelles, frissonnez de plaisir et d'horreur avec ce nouvel opus. Une nouvelle parution chaque semaine - 15 à 25 minutes de lecture.

cover

Amour éternel

Seul en pleine mer, un accident peut vite tourner au drame. Et lorsque le soleil étouffant, accablant attaque sans relâche, l'agonie est un vrai supplice. Giorgio se retrouve face à ses démons ; ses secrets les plus profonds, les plus noirs surgissent de son passé et le hantent. Fantastiques Nouvelles, découvrez ce nouvel opus rafraîchissant. Une nouvelle parution chaque semaine - 15 à 25 minutes de lecture.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !