cover

La peau sur les os

Article écrit par Culturemania le dimanche 13 avril 2014 à 11:14
0 personne a aiméAdd Like
Maigrir. L’obsession de tout le monde, le cauchemar de Billy Halleck. Avocat bien grassouillet et père comblé du Connecticut, Billy va se retrouver dans une spirale incontrôlable. Après avoir accidentellement renversé une vieille femme d’un clan de gitans, son corps va commencer à fondre, encore et encore, kilos après kilos, jours après jours. Pour finalement ne laisser qu’un sac d’os ? Sac d’os, vous avez saisi ? Ah ah ah.


Titre original : Thinner

Auteur : Stephen King

Les gitans arrivent en ville. On ne les connait pas, ils ne nous connaissent pas, ils disparaissent comment ils apparaissent, et plus personne ne se soucie d’eux. Généralement, ils font deux ou trois animations, quelques séances de voyance pour retirer de l'argent à l'homme blanc, et tout le monde trouve ça super. A condition bien sûr qu’ils ne s’éternisent pas et aillent vite faire leurs tours dans la ville voisine. Cette fois, c’est le clan de Taduz Lemke, patriarche du groupement de manouches qui vient de s’installer en ville. Mais ce cher Billy, distrait au volant, va renverser une vieille gitane qui traversait entre deux voitures. Un jugement aura lieu, et il s’en sortira, sans condamnation. Mais c’est sans compter sur le vieux Taduz, qui, en touchant du doigt Billy, semble lui lancer un sort d’amaigrissement.

"« Maigris » murmure le vieux Tzigane au nez décomposé."

Depuis ce jour, Billy ne cesse de maigrir. Au départ, il s’en félicite. Mais sa femme trouve cela rapidement anormal. Billy s’empiffre toujours autant mais ne cesse de dépérir. Il finit par consulter son médecin qui ne trouve rien à redire, pour l’instant. Sauf que cette dégringolade ne s'arrêtera pas. Il réalise alors qu’il n’est pas le seul à souffrir d’un mal que les médecins auront bien du mal à cerner, et encore plus à soigner. Le juge chargé de l’affaire par exemple : puni pour avoir acquitté Halleck. Ainsi qu’un troisième personnage. Chacun est en train de dépérir à sa manière sous le pouvoir de la magie du vieux Tzigane. Halleck confie ses théories sur le maléfice qu'il a reçu, et ne met pas longtemps pour passer pour un cinglé aux yeux de sa femme, qui essaiera de le faire placer. Pour y échapper et pour mettre un terme à tout ça, un seul moyen : convaincre le vieux Taduz de lever son sortilège. Mais les gitans ne sont plus en ville. Et c’est alors une course poursuite qui démarre pour Halleck le maigre et son ancien contact mafieux Ginelli afin de retrouver la trace du campement de gitans. Et pendant ce temps, le corps de Billy Halleck continue de disparaître pour laisser place à un sac d’os articulés recouverts par une fine peau.

"Pas de match nul. Tu mourras maigre, homme blanc."
Article écrit par Culturemania le dimanche 13 avril 2014 à 11:14

Commentaires

j'ai lu pas mal de Stephen King, ce soir je viens de regarder Misery, film un peu moins bien que le livre.

Ecrit par christian le lundi 14 avril 2014 à 22:42

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Les Lutins Urbains - Tome 2

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries… Ordinateurs en folie… smartphones ensorcelés… Quel est donc ce “virus” qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’ Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville ! Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé… Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses 5 sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication… Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…

cover

Qui es-tu Alaska ?

Le livre que tout le monde aime sauf moi.. je vous explique ici pourquoi il s'agit d'un flop. Le résumé : La vie de Miles Halter n'a été jusqu'à maintenant qu'une sorte de non-événement. Décidé à vivre enfin, il quitte le cocon familial pour partir dans un pensionnat loin de chez lui. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là aussi qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

cover

Cujo

Je devais avoir une petit dizaine d'années et avec les copains, on avait l'habitude de prendre les vélos et de grimper sur la colline pour rejoindre le très respecté terrain de cross. C'était une sorte de circuit avec des bosses, des double-bosses, des descentes et bien sûr, l'infernale remontée. Super donc. Sauf que pour s'y rendre, il fallait grimper, encore et encore, à travers les maisons du quartier. Et venait le moment où il fallait passer devant la maison du chien-loup, une espèce de monstre qui selon la légende vivait derrière ce mur de sapinettes. Sauf qu'une après-midi, la légende est devenue réalité et ce foutu clébard à surgit au travers du mur de verdure tel un monstre, fonçant vers nous, armés de nos seuls vélos comme boucliers de protection. Ce jour-là, ça aurait pu mal tourner, et j'aurai pu en être inspiré pour écrire un Cujo à mon petit niveau. Sauf que je ne le savais pas à l'époque, mais l'histoire était déjà écrite, le maître étant déjà passé par-là en 1981, soit environs 10 ans avant ma petite histoire.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !