Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Romans

- Les Contes de Canterbury -

Article rédigé par Culturemania le 23/03/2016 à 23:47

Informations

  • Date de sortie : jeudi 01 janvier 1970
S'il y a une scène de cinéma que je ne suis pas prêt d'oublier, c'est celle de la bibliothèque. Dans le film Seven, l'inspecteur William Somerset joué par Morgan Freeman rentre dans cette mine de connaissances accueilli par les gardiens qui passent leur nuit à jouer au poker. Ne vous y fiez pas, ils savent aussi écouter Bach. On est cultivé chez nous. Somerset fait quelques recherches pour filer un coup de main à l'inspecteur Mills récemment débarqué à New-York et mis sur l'affaire du tueur aux 7 pêchés capitaux. Il lui prépare un échantillon du Purgatoire de Dante, des Contes de Canterbury ou encore du Dictionnaire du Catholicisme comme une aide à l'immersion pour une meilleure compréhension de l'enquête sur laquelle il peine à travailler. L'inspecteur Mills, étant ce qu'il est, aura vite fait de qualifier ces documents comme "de la poésie de pd de merde".

Auteur : Geoffrey Chaucer

Ouais, sauf que moi, poésie de pd de merde ou pas, j'ai toujours voulu savoir ce qui se cache dans ces pavés de bouquins qu'on ne va pas instinctivement essayer de dénicher dans nos librairies. il m'aura fallu 10 ans pour en trouver le courage. La Divine Comédie, Le paradis Perdu, Les Contes de Canterbury : me voilà avec tout ce merdier sous le coude. Maintenant, il va peut-être falloir s'accrocher, car j'imagine que ce genre de truc n'es pas fait pour les branleurs de première zone.

Canterbury, c'est une bourgade d'Angleterre. Les pèlerins que l'on va suivre font faire route vers le sanctuaire de Thomas Becket dans la cathédrale de la ville. Mais qui sont-ils ? Ils sont 29 personnages réunis autour de l’hôtelier la veille de leur départ. Il y a un chevalier, un meunier, un moine, un curé, un écuyer, une bourgeoise, un marin, un universitaire et bien d'autres. Tous vont faire route vers Canterbury et comme la route est longue et qu'ils n'ont pas la 4G, ils ont peur de s'emmerder en chemin. Voilà alors que leur hôte leur fait une proposition :

"Chacun de vous pour écourter la route dira tout en chevauchant deux histoires [...] d'aventures qui se sont passées jadis. Celui qui s'en sortira le mieux aura un dîner payé ici à l’hôtel quand nous reviendrons de Canterbury."

Et c'est oci que commencent une liste d'histoires poussiéreuses, pénibles et incompréhensibles. Et bien pas du tout. Car à ma grande surprise, les histoires sont pour la plupart très drôles avec un bon gros côté paillard bien dégueulasse. Par exemple dans le Conte du Meunier, un étudiant charpentier veut se taper la femme de son maître et organise un bordel sans nom pour y arriver et finir le cul à la fenêtre brûlé par un tisonnier.
Par exemple encore, le conte du Frère accuse les huissiers d'être comme nos banquiers ou notaires d'aujourd'hui, des voleurs. Ils vont soutirer du pognon à une pauvre femme afin de lui éviter le tribunal pour avoir tripoté un homme d'église. Sauf que l'un des huissiers est en fait un démon de l'Enfer. La femme répond à l'autre d'aller au Diable. Il accepte. Le démon la prend au mot et emporte le premier huissier en Enfer pour lui faire subir mille tortures. Vous saurez quoi faire maintenant si le banquier vous refuse un prêt.

Chaque conte est ouvert par un prologue (parfois plus long que le conte lui-même) et se termine par des discussions et querelles entre nos 29 zouaves. La traduction française fait que les rimes ne sont pas respectés par rapport au texte anglais mais finalement, la rythmique de lecture s'installe même si on lit pas ça comme un article sur Culturemania.

Le plus épatant, c'est le fond. Les problématiques évoquées dans ces Contes sont bien souvent en lien avec des problèmes de société de l'époque qui ne sont toujours pas résolus dans notre monde actuel, soit plus de 500 ans plus tard ! La polygamie, le mariage pour tous pour ne citer que ces deux-là. Comme quoi, être une tarlouze n'a rien d'une déviance de notre société détraquée mais est un fait vieux comme le monde. Sans compter que ces comportements de pd de merde existent aussi depuis la nuit des temps chez nos amis les animaux, et encore je ne parle pas des hippocampes chez qui les rôles sont inversés dans la reproduction. Je me demande ce que Christine Boutin pense des hippocampes. Tout ça pour dire que malgré ces 500 ans, ce bouquin n'a rien de poussiéreux ni de pénible comme on pourrait le penser. Les problèmes de ce siècle sont les mêmes que les nôtres, ce qui a un côté assez désolant. C'est un bon pavé, ça demande des efforts mais comme j'aime le croire pour tout livre, la moitié du boulot est faite par l'auteur, l'autre moitié doit être faite par le lecteur.

preview
Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

514 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.360.955 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Scintillation

Article publié le lundi 19 janvier 2015 à 22:23

Par : Sowilo

cover
views
1588
likes
0
comments

Roman d’anticipation. Tels sont les seuls petits mots qui ont pu me faire tomber sur Scintillation. Ça, et une quatrième de couverture intrigante, qui me promettait déjà autre chose qu’un pseudo 1984 moderne. Promesse tenue. John Burnside, auteur et poète écossais, nous sert un roman étrange et hypnotique, très loin des standards de géopolitique fictives souvent associés à l’anticipation.

Lire la suite...

Bazaar

Article publié le dimanche 06 avril 2014 à 18:41

Par : Culturemania

cover
views
1956
likes
16
comments

L'ouverture d'un nouveau magasin, dans une petite ville, fait figure d'événement. Dans Bazaar, sortit en 1993 chez Albin Michel, Stephen King nous amène dans la petite ville Américaine de Castle Rock pour nous raconter l'ouverture du Bazar des rêves. Que peut-il se cacher sous ce nom bizarre ? C'est ce que se demandent tous les habitants de la petite bourgade à la veille de l'ouverture des portes. Seul une pancarte qui pend dans l'entrée par un bout de ficelle peut venir nourrir leur imaginaire : "Le Bazar des Rêves, un nouveau genre d...

Lire la suite...

Série Emperor

Article publié le dimanche 06 avril 2014 à 15:05

Par : manu_wit

cover
views
1835
likes
0
comments

Voici une série de 5 tomes qui va enchanter les accros de batailles médiévales et d'histoire. La vie du grand César vous sera dévoilée de son enfance jusqu'à sa mort et sa relève.

Lire la suite...

La peau sur les os

Article publié le dimanche 13 avril 2014 à 11:14

Par : Culturemania

cover
views
1845
likes
1
comments

Maigrir. L’obsession de tout le monde, le cauchemar de Billy Halleck. Avocat bien grassouillet et père comblé du Connecticut, Billy va se retrouver dans une spirale incontrôlable. Après avoir accidentellement renversé une vieille femme d’un clan de gitans, son corps va commencer à fondre, encore et encore, kilos après kilos, jours après jours. Pour finalement ne laisser qu’un sac d’os ? Sac d’os, vous avez saisi ? Ah ah ah.

Lire la suite...

Cent ans de solitude

Article publié le samedi 23 juillet 2016 à 11:47

Par : Culturemania

cover
views
1354
likes
5
comments

Cela fait très longtemps que je veux parler de ce bouquin sans vraiment savoir comment m'y prendre, je ne vais sûrement pas y arriver correctement mais je tente le coup, d'autant que ma lecture de Cent ans de solitude commence à dater. Mais l'essentiel est toujours le même : essayer de vous donner envie de le lire si ce n'est déjà fait. Car il fait partie des bo...

Lire la suite...

Joyland

Article publié le lundi 04 avril 2016 à 19:11

Par : Culturemania

cover
views
1367
likes
2
comments

On a tous traîné notre bosse dans les fêtes foraines. Et là je ne parle pas de ces immenses et immondes parcs à thèmes. Je parle des fêtes foraines. On y a tous traîné. On a tous pris notre première chenille infernale, on s'est tous cassé la gueule dans les roues du palais du rire, on a tous failli vomir sur ces bolides qui nous remuent dans tous les sens et enfin on a tou...

Lire la suite...

Demain j'arrête !

Article publié le vendredi 11 décembre 2015 à 19:17

Par : manu_wit

cover
views
1378
likes
1
comments

Julie Tournelle, parisienne de 29 ans, vit seule dans son appartement. Fille unique, elle compense son manque fraternel avec son entourage : amis d'enfance, voisins et commerçants. Extérieurement, tout le monde la trouve jolie, rigolote, intelligente et charmante, mais intérieurement ça cogite sévère.

Lire la suite...

Misery

Article publié le dimanche 27 avril 2014 à 12:38

Par : Culturemania

cover
views
1901
likes
0
comments

Un nouveau huit-clos. Paul Sheldon, écrivain de best-sellers a publié une série de romans mettant en scène le personnage de Misery. Des fans, toujours de plus en plus, des femmes qui lui répètent qu’elles sont leur admiratrice numéro un. Mais parmi elle, une a complètement basculé et serait prête à tout pour que les aventures de Misery ne s’arrêtent jamais. Prête à tout.

Lire la suite...

22 11 63

Article publié le lundi 26 janvier 2015 à 15:19

Par : Sowilo

cover
views
1629
likes
0
comments

Je ne croyais plus pouvoir être vraiment surpris par King aujourd’hui. Heureusement pour moi, je me suis lancé dans 22/11/63 sans préméditation, sans même en lire l’intrigue. Je n’avais rien à me mettre sous la dent, et le rayon de la médiathèque m’a collé King sous le nez, une fois de plus. Le pitch aurait pu me refroidir, et honnêtement, quand j’en ai compris le fil conducteur, j’ai presque faillit l’être. Ce nouveau pavé pa...

Lire la suite...

Dead Zone

Article publié le jeudi 14 juillet 2016 à 12:54

Par : Culturemania

cover
views
1159
likes
1
comments

Encore lui. Cet homme n'en finira jamais de nous faire nous planquer sous les draps. Je parle bien sûr de Stephen King. Trop longues ont été les semaines sans parler de lui. Lire un de ses bouquins lui laisse le temps d'en écrire un nouveau. J'ai encore du retard, et je n'ai toujours pas lu Docteur Sleep, c'est dire s'il me devance. Trêve de bla ...

Lire la suite...

Qui es-tu Alaska ?

Article publié le samedi 11 octobre 2014 à 19:43

Par : Tartinneauxpommes

cover
views
3881
likes
0
comments

Le livre que tout le monde aime sauf moi.. je vous explique ici pourquoi il s'agit d'un flop. Le résumé : La vie de Miles Halter n'a été jusqu'à maintenant qu'une sorte de non-événement. Décidé à vivre enfin, il quitte le cocon familial pour partir dans un pensionnat loin de chez lui. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là aussi qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young....

Lire la suite...

Tout est Fatal

Article publié le lundi 31 août 2015 à 17:50

Par : Culturemania

cover
views
1503
likes
3
comments

J'ai toujours préféré la pénombre. Et même si je n'ai jamais réellement lu un bouquin de Stephen King caché sous les draps avec une lampe de poche, j'essaie toujours de les lire dans certaines conditions d'obscurité. Mais il y a des histoires qui n'ont pas besoin de ça, et qui, même lues en plein jour sur la place du village, vous feront lever les yeux pour vérifier que rien de bizarre ou de cauchemardesque n'est sur le point de vous arriver.

Lire la suite...

Central Park

Article publié le mercredi 03 juin 2015 à 22:43

Par : manu_wit

cover
views
1439
likes
1
comments

Alice, flic de Paris dans la Crim, enquête sur le serial killer, Erik Vaughn. Celui-ci a comme trip de tuer des filles avec les bas de sa victime précédente. Chacun son truc... Au moment où elle peut le coincer, tout dérape et sa vie lui échappe (presque totalement).

Lire la suite...

À perdre la raison

Article publié le vendredi 07 août 2015 à 13:21

Par : seb

cover
views
1477
likes
1
comments

Les questions s'enchaînent, les récompenses aussi. Les prix font tourner la tête, jusqu'à atteindre des sommets vertigineux de volupté. Postérité et plaisirs insoupçonnés sont à la clé. Mais un seul faux pas et c'est la descente aux enfers ! Prenez à ne pas perdre la raison. Fantastiques Nouvelles, frissonnez de plaisir et d'horreur avec ce nouvel opus. Une nouvelle parution chaque semaine - 15 à 25 minutes de lecture.

Lire la suite...

Mort aux Cons

Article publié le jeudi 31 août 2017 à 11:43

Par : Nana Scleurnk

cover
views
5443
likes
3
comments

Comme le dit le célèbre adage (ou bien Pierre Perret…) « On est toujours le con de quelqu’un ». Une amie à moi rajouterait qu’il y a quand même des cons universels. Et qui n’a pas un jour, sous le coup de la colère ou d’une extrême et inquiétante lucidité, souhaité la mort à un con ? Et bien le héros de ce livre a décidé de s’y atteler.

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.