cover

Les Lutins Urbains - Tome 1

Article écrit par Tartinneauxpommes le vendredi 17 octobre 2014 à 22:31
0 personne a aiméAdd Like
On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n'ont rien perdu de leurs pouvoirs d'agaceries, tracasseries, et espiègleries... Quel est donc ce inconnu qui s'en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l'argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n'est pas un lutin, ça y ressemble bien... Mais voilà le coupable arrêté : c'était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz'Raptor va le mener jusqu'à l'Université d'Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie...


Auteur : Renaud Marhic

Maison d'édition : P'tit Louis

Date de publication : 2013 (en France).

Nombre de pages : 136 pages

C'est l'auteur lui même qui m'a contacté par mail pour me proposer ce livre en partenariat. Un concept plutôt original puisque le livre est un livre-voyageur. En effet, on le lit, le chronique et hop on le renvoie à l'auteur qui se charge de le renvoyer à un autre lecteur. En plus de ça, le mail de l'auteur était pétillant, et assez folklorique. De quoi nous mettre de bonne humeur pour la journée, je le remercie donc encore pour sa gentillesse et toutes ses petites attentions.

Passons au livre. Je l'ai vraiment adoré, il se lit très rapidement (pour ma part j'ai mis une soirée) et il est très sympathique. C'est un livre jeunesse mais au vu de mon âme d'enfant, il est passé comme une lettre à la poste. Bref, j'ai adoré les jeux de mots et l'imagination de l'auteur comme les sponsors des marques pour les lieux publics, c'était vraiment bien pensé, un enfant rira en voyant ça à coup sûr. J'ai d'autant plus aimé les illustrations qu'il y a dans ce livre, bien qu'elles soient en noirs et blancs, elles aident à imaginer la tête des personnages et quand on est plus petits, c'est toujours plus ludique qu'un livre banal.
Un autre point positif, les Psiiiiit ! de l'auteur. Un Psiiiiit ! équivaut à une note, sauf que chaque Psiiiit ! donne un point de vue différent, des anecdotes, ou des conseils plus ou moins marrants.
Le seul hic que je pourrais soulever, c'est la couverture qui est trop masculine à mon goût, ce qui est dommage pour les petites filles. Pour moi l'auteur à vraiment écrit un très très bon livre, et les enfants dès 8 ans pourront vraiment adorer l'histoire qui est tout aussi originale qu'exceptionnelle.

Article écrit par Tartinneauxpommes le vendredi 17 octobre 2014 à 22:31

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Une bouche sans personne

Un conte. Ça fait cinq minutes que je me torture pour trouver le bon mot et finalement, je n'en trouve pas d'autre. Ce bouquin est un conte de 250 pages. Avant de l'ouvrir, sans avoir aucune idée de quoi ça allait parler, j'ai essayé de deviner en regardant uniquement cette couverture bleu bizarre. J'ai pensé de suite à la cotte de maille de Gimli et puis ensuite à mes tringles à rideaux. Puis à une grille et enfin à un pull en laine. Mais il y a quand même une notion claustrophobe, de cachette ou de dissimulation. Hey, on dirait que je touche du bout de l'esprit le contenu de ce conte.

cover

La coupure électrique

Ayant eu l'honneur de participer à cette belle aventure grâce à Vincent que je remercie encore, je me permet aujourd’hui de vous parler d'une prochaine parution. Une nouvelle dont je suis l'auteure, et dont je souhaite vous faire part afin qu'en amont on parle déjà un peu d'elle. Son titre ? (En espérant qu'il ne passe pas inaperçue) La coupure électrique. Sa date de parution ? Incessamment sous peu.

cover

22 11 63

Je ne croyais plus pouvoir être vraiment surpris par King aujourd’hui. Heureusement pour moi, je me suis lancé dans 22/11/63 sans préméditation, sans même en lire l’intrigue. Je n’avais rien à me mettre sous la dent, et le rayon de la médiathèque m’a collé King sous le nez, une fois de plus. Le pitch aurait pu me refroidir, et honnêtement, quand j’en ai compris le fil conducteur, j’ai presque faillit l’être. Ce nouveau pavé part d’une idée de King vieille d’une trentaine d’année. Il estimait devoir attendre d’avoir l’expérience littéraire requise, et devoir faire plus de recherches préalables qu’à son habitude.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !