cover

Les Lutins Urbains - Tome 2

Article écrit par Tartinneauxpommes le vendredi 17 octobre 2014 à 22:32
0 personne a aiméAdd Like
On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries… Ordinateurs en folie… smartphones ensorcelés… Quel est donc ce “virus” qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’ Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville ! Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé… Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses 5 sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication… Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…


Auteure :Renaud Marhic

Maison d'édition : P'tit Louis

Date de publication : Octobre 2014 (en France).

Nombre de pages : 136 pages

J'ai eu la chance d'être directement contactée par l'auteur pour recevoir la suite des Lutins Urbains. En effet l'auteur m'avait contacté en début d'année 2014 pour recevoir son premier tome que j'avais adoré, et voici le second tome lu et approuvé qui reste fidèle au concept du premier envoie puisque tous les livres de l'auteur sont des livres voyageurs. Autrement dit, on reçoit le livre, on le lit, on le chronique et on le renvoie à son auteur. Parlons-en de l'auteur : je trouve que c'est le genre de personne qui a un univers bien à lui qu'on est forcé d'aimer, l'auteur est pétillant, toujours à la recherche de l'attention particulière qui fera plaisir au blogueur. Il est très ouvert et très accessible, et a un côté complètement décalé, déjanté que j'adore.

Le livre est très rapide à lire, le vocabulaire est très accessible, et malgré le fait qu'il soit destiné aux enfants, je pense que les parents doivent prendre beaucoup de plaisir en le lisant à leurs enfants ou à eux-même. Il faut se l'avouer, les tranches d'âges on s'en moque, livre jeunesse ou pas, c'est rafraîchissant et ça fait un bien fou au moral.
L'auteur à une imagination débordante. J'ai adoré le premier tome totalement dingo mais je dois avouer que ce tome 2 m'a clairement épaté. Il ne suffit pas d'avoir des idées loufoques pour écrire un livre, il faut que ça tienne plus ou moins la route et que ça plaise au public. Renaud Marhic s'en sort bien à tous les niveaux. Ce livre est bien meilleur que le tome 1, plus fun, plus improbable, plus marrant.

J'aime toujours les illustrations qui sont placées un peu partout dans le livre même si je dois l'avouer, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup moins d'illustrations dans ce tome 2 et ça m'a un peu déçu. Les illustrations sont importantes pour un jeune public car il permet de mieux visualiser les situations et selon moi, dans ce livre, certaines auraient pu être dessinées pour qu'un enfant puisse comprendre.
Je dois aussi avouer que les Psiiiiit ! qui pour toutes les personnes qui n'ont pas lu ma première chronique correspondent à des NB ou des notes numérotés sont terribles. En outre les conseils donnés par l'auteur, la manière de montrer au lecteur qu'il gère le livre ou encore le fait de laisser la place aux enfants d'écrire des bruits strident à leurs manières, m'a totalement séduite. Je crois que c'est tout bêtement ce qui fait le charme de ce livre, je n'imaginerais pas Les Lutins Urbains sans leurs Psiiiiit !

J'avais toutefois relevé un point négatif dans le premier volume sur la couverture qui à mon sens visait un public plus masculin, l'erreur est réparée puisque ce second tome à une couverture beaucoup plus soft, élégante et féminine.

Je remercie encore Renaud Marhic pour toute sa gentillesse et sa confiance.Je recommande le livre à toutes les personnes qui souhaitent retomber en enfance ou donner le goût de la lecture à ses enfants, cousins/cousines, frères/sœurs... etc. Un livre génial avec un univers à mourir de rire, une très belle découverte pour ma part.

Article écrit par Tartinneauxpommes le vendredi 17 octobre 2014 à 22:32

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Bazaar

L'ouverture d'un nouveau magasin, dans une petite ville, fait figure d'événement. Dans Bazaar, sortit en 1993 chez Albin Michel, Stephen King nous amène dans la petite ville Américaine de Castle Rock pour nous raconter l'ouverture du Bazar des rêves. Que peut-il se cacher sous ce nom bizarre ? C'est ce que se demandent tous les habitants de la petite bourgade à la veille de l'ouverture des portes. Seul une pancarte qui pend dans l'entrée par un bout de ficelle peut venir nourrir leur imaginaire : "Le Bazar des Rêves, un nouveau genre de boutique. Vous n'en croirez pas vos yeux !".

cover

Joyland

On a tous traîné notre bosse dans les fêtes foraines. Et là je ne parle pas de ces immenses et immondes parcs à thèmes. Je parle des fêtes foraines. On y a tous traîné. On a tous pris notre première chenille infernale, on s'est tous cassé la gueule dans les roues du palais du rire, on a tous failli vomir sur ces bolides qui nous remuent dans tous les sens et enfin on a tous grimpé sur ces grandes roues qui nous font découvrir de haut le monde qui nous entoure. Mais surtout, on a tous flippé en voyant la double porte noire s'ouvrir alors qu'on était assis et bloqué par la barre métallique du petit wagon qui allait nous amener dans la maison de l'horreur. Les grosses lettres vertes de l'entrée nous avait prévenu : "Entrez si vous l'osez".

cover

7 - Romans

Sept, sept, sept... Les sept nains, les sept portes de l'enfer, les sept doigts de la main des habitants de Pripyat, les sept continents, les sept veinards, les sept mercenaires, les sept pêchés capitaux, les sept boules de cristal, les sept tomes d'Harry Potter, les sept vies d'un chat. Bon, on se demande bien ce qui se cache dans ce bouquin. C'est en fait sept histoires donc la septième a sept parties.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !