Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Romans

- Mort aux Cons -

Article rédigé par Nana Scleurnk le 31/08/2017 à 11:43

Informations

  • Date de sortie : Non renseignée
  • Auteur : Carl Aderhold
  • Editeur : Hachette Littérature
Comme le dit le célèbre adage (ou bien Pierre Perret…) « On est toujours le con de quelqu’un ». Une amie à moi rajouterait qu’il y a quand même des cons universels. Et qui n’a pas un jour, sous le coup de la colère ou d’une extrême et inquiétante lucidité, souhaité la mort à un con ? Et bien le héros de ce livre a décidé de s’y atteler.

Mort aux cons ! Ce titre résonne comme un hymne ! Ahah ! Si seulement les cons ne passaient plus leur temps à gâcher le nôtre ! Imaginez une vie sans con… Quel soulagement cela serait. Vraiment, cela serait plaisant ! Et bien c’est plus ou moins ce que notre héros se fait comme réflexion, au détour d’une énième soirée de glandouille devant la télé. Il lui en faudra peu pour basculer du côté philanthropique de la chose et se donner la mission d’éliminer les cons pour le bien-être des autres. Mais après quelques funestes rencontres, il lui paraît évident qu’il va falloir statuer sur le con. Qu’est-ce qu’un con, objectivement parlant ? Non parce que si on n'écoute que son instinct, n’importe qui peut être vu comme un con. A ce rythme-là, il ne restera plus grand monde dans les environs. Et puis comment être sûr ? Ne pas se tromper, ne pas regretter ? Il faut trouver une définition, évidemment. Une définition claire, nette, précise, objective, que nul ne puisse remettre en question.

Étant donné que les cons sont partout, d'une part, et qu'ils régissent le monde, d'autre part, il n'y a aucune raison de supposer qu'il n'en a pas toujours été ainsi depuis que l'homme vit en groupe. On pourrait même, sans grand risque d'erreur, formuler l'hypothèse que la connerie augmente à mesure que la population croît. Autrement dit, l'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de la lutte contre les cons.

Entre humour noir, cynisme et un mélange de presque-philosophie et de presque-psychologie, Mort aux cons est un bouquin qui m’a fait passer de bons moments de lecture. Grâce à l’écriture fluide de Carl Aderhold, on suit sans prise de tête les élucubrations et les aventures de ce serial-killer qui vrille totalement à la quête de sa vérité. Faut avouer qu’on retrouve tous des personnes que l’on connaît ou que l’on a connu dans ses victimes, ce qui peut nous amener facilement à s’identifier un petit peu à lui. (Je dis un petit peu, pour pas trop passer pour une psychopathe quand même...)

Il y a des gens qui, par défaut d'imagination, s'habillent et se comportent comme des clichés, des gens dont l'énergie est tendue vers ce qu'ils croient être l'adéquation à leur fonction, qui sont comme des enseignes lumineuses sur lesquelles clignotent ces mots : "je suis con... Je suis con…

Sauver l’humanité en éradiquant la connerie. Vaste programme ! Encore faut-il savoir par quel bout prendre la chose…

Nous commençâmes par ceux qui nous paraissaient évident, enfin sur lesquels il n’y avait pas de débat entre nous : le con joint, qui partage la vie de l’autre et finit par la lui pourrir (en moi-même, je pensai à Christine) ; le con sanguin, qui s’énerve pour un oui ou pour un non, surtout quand son interlocuteur est une femme ou fait trois têtes de moins que lui, car le con sanguin est rarement un con fort (là, je plaçai le beauf de la tour) ; le con fraternel, celui qui vous prend en affection et ne vous lâche plus, gentil mais très vite pesant, toujours prêt à se mettre à pleurer et à vous reprocher votre dureté ; le con disciple, celui qui a trouvé un maître, ne jure que par lui, et n’a de cesse de vous convertir à sa vision (« Fabienne », me dis-je) ; assez proche de ce dernier, le con vecteur, qui propage la rumeur et les on-dit (entraient dans cette catégorie Suzanne et les concierges, mais aussi les cafetiers et parfois les journalistes) ; le con citoyen, qui trie ses ordures avec méticulosité, allant jusqu’à laver ses pots de yaourt avant de les jeter ; le con tracté, très répandu celui-là, qui s’énerve au volant (mon chauffard sur l’autoroute en était l’archétype) ; le con casseur, qui sévit surtout dans les banlieues (le fils du beauf au chien et sa bande)… Nous décidâmes aussi, pour plus de justesse et par souci de précision, d’instaurer des degrés dans leur niveau de connerie, entre celui dont c’est héréditaire (le con génital), celui qui reste égal à lui-même quelle que soit la situation (le con stable), celui qui bat tous les records (le con sidérant ou le con primé), et enfin celui qui est guéri (le con vaincu), ce dont moi-même je doutais fortement, pensant qu’il s’agissait d’un trait de caractère tandis que Marie, lui, penchait pour un état pouvant se révéler passager.

Voilà, voilà, si toi aussi tu pestes souvent contre ce con qui a balancé son mégot de clope par la fenêtre, ce chauffard qui se contre-fout du code de la route et de la sécurité, ce gars qui parle mal à sa femme, ce mec qui n’a que l’argent pour intérêt, cette nana qui pense être le modèle à suivre… Alors ce livre devrait te plaire. Enfin, je crois.

Car tout le monde le sait : le con, lui, ne doute pas.
Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît !!

Ecrit par Sam le samedi 07 octobre 2017 à 15:17

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

515 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

1.935.756 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Les Tommyknockers

Article publié le vendredi 26 septembre 2014 à 13:05

Par : Culturemania

cover
views
2675
likes
0
comments

Il m’en aura fallu des heures et des heures plongé dans la petite ville de Haven avant de pouvoir venir pour présenter les Tommyknockers, ces petits êtres qui feront de votre serrure de porte votre meilleure amie. Toc ?? Qui est là ? On ne sait pas. Mais être vous sûr que la question ne serait pas plutôt : ai-je vraiment envie de savoir qui est là ? Mais pas de moyen de s’en...

Lire la suite...

Promenons-nous dans les bois

Article publié le samedi 19 avril 2014 à 13:29

Par : Culturemania

cover
views
2615
likes
0
comments

Si vous aimez la montagne, que vous avez toujours eu envie de traverser les Appalaches, mais que vous êtes trop fainéant pour le faire - et puis bon, c'est beaucoup trop loin de toute façon, pourquoi ne pas le faire en le lisant ? Et quel meilleur auteur choisir lorsque l'on veut voyager sans que cela ressemble à du Lonely Planet imbuvable, tout en profitant d'une sacrée dose d'humour ? Il existe un homme pour ça, qui a traversé quelques pays et qui a eu l'excellentte id...

Lire la suite...

Extension du domaine de la lutte

Article publié le mercredi 02 septembre 2015 à 23:25

Par : Culturemania

cover
views
2830
likes
1
comments

Il fait partie de ces gens que j'écoute avec passion mais que je n'ai jamais lu. Un peu comme Jean d'Ormesson. Alors avec tout le foin qu'a fait son dernier roman Soumission, on ne peut plus tellement passer à côté. J'ai donc été acheter non pas l'intégrale Houellebecq mais un bon morceau. Et la question qui s'est imposée a été : par lequel commencer ? Je pensais attaquer avec Soumission, mais j'aime bien l'idée de commencer avec le moins récent. Et en plus, c'était le plus fin de ma brouette. Que l'extase...

Lire la suite...

Une bouche sans personne

Article publié le samedi 17 septembre 2016 à 21:46

Par : Culturemania

cover
views
2113
likes
1
comments

Un conte. Ça fait cinq minutes que je me torture pour trouver le bon mot et finalement, je n'en trouve pas d'autre. Ce bouquin est un conte de 250 pages. Avant de l'ouvrir, sans avoir aucune idée de quoi ça allait parler, j'ai essayé de deviner en regardant uniquement cette couverture bleu bizarre. J'ai pensé de suite à la cotte de maille de Gimli et puis ensuite à mes tringles à rideaux. Puis à ...

Lire la suite...

Cujo

Article publié le dimanche 27 juillet 2014 à 20:29

Par : Culturemania

cover
views
2739
likes
1
comments

Je devais avoir une petit dizaine d'années et avec les copains, on avait l'habitude de prendre les vélos et de grimper sur la colline pour rejoindre le très respecté terrain de cross. C'était une sorte de circuit avec des bosses, des double-bosses, des descentes et bien sûr, l'infernale remontée. Super donc. Sauf que pour s'y rendre, il fallait grimper, encore et enc...

Lire la suite...

Soumission

Article publié le samedi 12 septembre 2015 à 22:45

Par : Culturemania

cover
views
2325
likes
1
comments

Avec ma virée dans les romans de Michel Houellebecq, vous vous doutez bien que je n'allais pas passer à côté de Soumission. les médias ont tellement rabâché de saloperies autour de ce roman, à en faire un telle histoire, que je voulais le lire d'un bout à l'autre pour me forger une opinion. Elle est faite, et je peux maintenant penser librement que les gens qui ont traité ce bouquin d'islamophobe ne l'ont pas lu. Je vais bien sûr expliquer pourquoi.

Lire la suite...

La peau sur les os

Article publié le dimanche 13 avril 2014 à 11:14

Par : Culturemania

cover
views
2729
likes
1
comments

Maigrir. L’obsession de tout le monde, le cauchemar de Billy Halleck. Avocat bien grassouillet et père comblé du Connecticut, Billy va se retrouver dans une spirale incontrôlable. Après avoir accidentellement renversé une vieille femme d’un clan de gitans, son corps va commencer à fondre, encore et encore, kilos après kilos, jours après jours. Pour finalement ne laisser qu’un sac d’os ? Sac d’os, vous avez saisi ? Ah ah ah.

Lire la suite...

Insomnie

Article publié le vendredi 10 octobre 2014 à 20:00

Par : Culturemania

cover
views
2575
likes
0
comments

Ah ça faisait longtemps ! Un bon vieu Stephen King. C'est le genre de truc qui te suit toute une vie une fois que t'as mis le nez dedans, car de toute façon, ce mec est capable d'écrire un livre pendant que j'en lis un autre. Ça n'en finira donc jamais ! Et tant mieux sacrebouse ! Celui-ci date des années 1994, j'avais 12 ans, et j'étais bien loin de me douter que des livres de ce genre existaient dans ce monde qui me paraissait déjà bien étrange. Vous l'aurez compris, on va parler d'un type qui a des insomnies. Mais inversées. Je m'explique. ...

Lire la suite...

Misery

Article publié le dimanche 27 avril 2014 à 12:38

Par : Culturemania

cover
views
2741
likes
0
comments

Un nouveau huit-clos. Paul Sheldon, écrivain de best-sellers a publié une série de romans mettant en scène le personnage de Misery. Des fans, toujours de plus en plus, des femmes qui lui répètent qu’elles sont leur admiratrice numéro un. Mais parmi elle, une a complètement basculé et serait prête à tout pour que les aventures de Misery ne s’arrêtent jamais. Prête à tout.

Lire la suite...

La saga Malaussène

Article publié le vendredi 01 juillet 2016 à 15:43

Par : Nana Scleurnk

cover
views
2429
likes
6
comments

Ah la famille… Parfois un vrai bonheur, parfois une vraie galère, pas vrai ? Alors quand c’est le frère aîné qui se retrouve à assumer ses nombreux frères et sœurs bien plus jeunes que lui, on imagine bien à quel point cela peut être laborieux ! Mais n’empêche que Benjamin Malaussène fait de son mieux pour assumer tout cela, et le fait avec son grand cœur. Bon, c’est sûr qu’il y a des lou...

Lire la suite...

Antigone

Article publié le vendredi 06 janvier 2017 à 21:31

Par : Culturemania

cover
views
2701
likes
2
comments

Jusqu'à mes 18 ans, j'ai détesté la lecture. J'accuse directement l'école qui n'a pas su me faire découvrir la richesse les livres et de leur diversité. Tant de bouquins poussiéreux nous ont été présentés. Tantôt des romans autobiographiques à vomir, tantôt des pièces de théâtre qui n'avaient aucune chance d'intéresser les ados que nous étions. Et puis, si je sais que je ne rouvrirai jamais les Confessions de Rousseau, il y a d'autres lectures qui peuvent être rel...

Lire la suite...

Des milliards de tapis de cheveux

Article publié le vendredi 31 octobre 2014 à 11:59

Par : fraf

cover
views
2574
likes
1
comments

Savez-vous comment tisser un tapis ? Andreas le sais lui :) Il vous faut un cadre, une trame et des fils ...

Lire la suite...

Qui es-tu Alaska ?

Article publié le samedi 11 octobre 2014 à 19:43

Par : Tartinneauxpommes

cover
views
5258
likes
0
comments

Le livre que tout le monde aime sauf moi.. je vous explique ici pourquoi il s'agit d'un flop. Le résumé : La vie de Miles Halter n'a été jusqu'à maintenant qu'une sorte de non-événement. Décidé à vivre enfin, il quitte le cocon familial pour partir dans un pensionnat loin de chez lui. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là aussi qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et inso...

Lire la suite...

La Servante écarlate

Article publié le vendredi 25 novembre 2016 à 10:51

Par : Nana Scleurnk

cover
views
2559
likes
3
comments

Defred fait partie des Servantes écarlates de la République de Gilead. Elle nous conte son histoire à travers les pages de ce roman, tantôt se remémorant son passé, tantôt décrivant ce présent sombre et écrasant. D’ailleurs, Defred n’est pas son vrai prénom. On le lui a donné le jour où elle est arrivée chez son commandant. Elle lui appartient jusqu’à ce qu’elle lui offre un enfant. Si elle ne réussit pas sa mission, elle sera déclarée non-femme, et dieu seu...

Lire la suite...

L'eau qui dort

Article publié le mardi 07 juillet 2015 à 20:50

Par : seb

cover
views
2636
likes
0
comments

Paul croit reconnaître une sorcière en la personne d’une vieille dame et raconte à qui veut l’entendre que dans la piscine se trouve un visage qui cherche à l’aspirer. Personne ne lui prête attention, lui même finit par ne plus y croire. Pourtant, s’il avait raison ? Fantastiques Nouvelles, découvrez ce nouvel opus rafraîchissant. Une nouvelle parution chaque semaine - 15 minutes de lecture.

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.