cover

Nuit noire, Etoiles mortes

Article écrit par Culturemania le vendredi 13 mars 2015 à 17:02
0 personne a aiméAdd Like
Ah ça faisait longtemps ! Trop longtemps. Et oui, je ne viens par ici parler de toutes mes lectures en temps et en heure, mais je savais que je ne pouvais pas passer un Stephen King. Surtout celui-ci, qui est souvent assez jouissif. C'est un recueil de nouvelles, alors soyons les bienvenus dans ces quelques histoires à lire sous les draps avec sa petite lampe torche en fin de vie.


1922 :

Cette histoire prend la forme d'une confession. On lit la lettre écrite par le narrateur assis à la table de sa chambre d’hôtel. Ça commence à dater, donc ne comptez pas sur moi pour vous donner tous les détails. Mais pour faire simple, c'est l'histoire d'un fermier, de son fils et de sa femme. Sa femme planifie une nouvelle vie en ville pour toute la petite famille. Seul hic, c'est une chieuse de première, et la petite famille n'a aucune envie de partir de la ferme, surtout pour que les terres soient revendues à des salopards. Et si je rajoute que le petit à son amoureuse dans la maison voisine, alors là, autant tuer la bonne femme et la jeter dans un trou !! ... et bien... vous croyez pas si bien lire. Car c'est exactement ce qui va se passer. Va falloir se débarrasser de la bonne femme, la foutre dans le puits, y rajouter le cadavre d'une vache au cas où on nous demande pourquoi le puits a été soudainement rebouché, et hop, le tour est joué. Mais, c'est sans compter sur les rats. Ces putains de rats.

Grand chauffeur :

L'histoire suivante, c'est celle de Tess, écrivaine. Elle enchaîne les clubs de lecture minables dans les bleds pourris pour se faire quelques thunes en plus et vivre plus confortablement. Mais un jour, une de ses hôtes lui propose un itinéraire de retour plus rapide. Un genre de passage secret par une route isolée mais bel et bien plus rapide que cette foutue Interstate. Tess s'y risquera et tombera sur un grand mec qui va vouloir l'aider à réparer sa roue crevée. Mais le grand mec va vite se révéler comme un véritable salopard et va laisser Tess pour morte dans une canalisation en compagnie d'autres cadavres de femmes. Sauf que Tess survit. Et elle est bien décidée à revenir le chercher pour lui défoncer la gueule façon Poutine et surtout, essayer de savoir si on lui a proposé de prendre cette route par hasard. A lire d'une traite, car on ne peut rien faire d'autre une fois qu'on a attaqué cette histoire ! Et ensuite, c'est encore pire.

Extension claire :

Mhum, je ne me rappelle plus de quoi parle cette histoire. Je vais rouvrir le bouquin... tic tac, tic tac.
Ah voilà ! Elle m'a peut-être moins marqué mais elle est pourtant tout aussi addictive. C'est l'histoire d'un mec qui a un cancer ou un truc du genre. Bref, il va claquer, bientôt, très bientôt. Mais il tombe au bord de la route sur un vendeur ambulant qui va lui faire une étrange proposition : il va pouvoir rallonger sa vie considérablement au dépend d'une autre personne. Ah ah, quel choix le cancéreux va faire face à ce charmant vendeur diabolique ? Voir le Diable et mourir ? Je dirai plutôt : voir le Diable et vivre.

Bon ménage :

Alors là, accrochez-vous. Une bonne femme de bonne famille est marié à son bon mari. Depuis 20 ans, tout va bien et personne ne bouge. Le mari est souvent en déplacement pour son travail et appelle tous les soirs, en bon mari, pour dire à sa femme que tout va bien. Relou ? Attend un peu. Car un soir, après 20 ans de mariage impardonnablement parfait, madame va découvrir un étrange 'cloc' sous l'étagère du garage en reposant un carton. Tiens tiens mais qu'est-ce donc ? Une trappe secrète ! Oh, la magie va opérer. Et dans cette trappe ? Une boite. Et dans cette boite ? Des cartes d'identités et des informations de parfaits inconnus. Mais les noms lui disent vaguement quelque chose... mais quoi ? Ah ça y est ça me revient. Elle les a vu à la télévision lorsque les informations annonçaient leurs meurtres. Devinez qui vient dîner ce soir ??!
Petite info, cette histoire va être bientôt adaptée au cinéma sous le titre A Good Marriage. En voilà la bande annonce :

A la dure :

Alors là ça va être très court, car c'est l'histoire d'un homme qui parle à sa femme qui est alitée. Elle ne répond jamais et reste dans la chambre. On lui parle, elle ne répond pas. Il rentre le soir, elle n'a pas bougé. Il lui parle, elle ne lui répond pas. Pourtant elle est là. Et voilà, j'en ai déjà trop dit.

Article écrit par Culturemania le vendredi 13 mars 2015 à 17:02

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

L'envers du décor

Une femme sans histoires va vivre la pire journée de sa vie, celle de l'annonce de sa mort imminente. Sans son don lui permettant de voir l'envers du décor, elle ne se serait pas retrouvée séquestrée. Un gros pervers à moitié nu ne serait pas allongé sur elle en ce moment. Fantastiques Nouvelles, découvrez ce nouvel opus sans artifices. Une nouvelle parution chaque semaine - 15 minutes de lecture.

cover

Les Lutins Urbains - Tome 2

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries… Ordinateurs en folie… smartphones ensorcelés… Quel est donc ce “virus” qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’ Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville ! Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé… Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses 5 sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication… Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…

cover

Les Lutins Urbains - Tome 1

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n'ont rien perdu de leurs pouvoirs d'agaceries, tracasseries, et espiègleries... Quel est donc ce inconnu qui s'en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l'argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n'est pas un lutin, ça y ressemble bien... Mais voilà le coupable arrêté : c'était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz'Raptor va le mener jusqu'à l'Université d'Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie...

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !