cover

KKC Orchestra - Geometrie Variable

Article écrit par Sowilo le mardi 06 octobre 2015 à 12:37
0 personne a aiméAdd Like
Je ne sais pas si le rap fusion est un sous genre qui existe, mais c’est le meilleur moyen que je trouve pour contourner l’épineux et sclérosant problème de l’étiquette concernant le KKC Orchestra. Sinon, on peut se lancer dans des trucs plus capillotractés, comme le rap-électro-swing, ou le rap-groovy-électro-acoustique ? Bref, voilà, c’est inqualifiable, et c’est ça qui est bon !


Label : Ulysse Productions

Géométrie Variable est leur premier long format, qui porte bien son nom. Quant à leurs origines, dans les campagnes environnant Toulouse, ils racontent ça très bien eux-mêmes.

Ce morceau plante efficacement le décor, puisqu’on y constate une maîtrise d’autres genres musicaux tout en lançant de vraies rafales de références claires au rap français (IAM, NTM et d’autres). Ainsi est faite la musique de ce jeune groupe, une base hip hop croisée avec de la basse qui groove pas mal, des orchestrations influencées par le jazz, l’électro swing, un peu de dubstep et d’autres machins actuels. On y ajoute une voix et un flow facilement identifiable, et voilà déjà quelque-chose d’énergique et rafraîchissant.
Les textes ne refont pas trop le monde. On y ressent une certaine fierté d’en être là et de faire ce qu’ils font, et de la légèreté positive, sans tomber dans la niaiserie dansante FM, ni l’égo trip. Un bon équilibre, qui ne suffit pas encore pour que les textes soient un gros point fort du groupe. Ça reste élégant et d’une bonne humeur communicative.

preview

Il y a de vrais bons moments sur cet album, à commencer par l’intro énergique en forme d’acrostiche d’Orchestra, le morceau clipé ci-dessus, Culture Pub et son concept marrant, et surtout Les Détails, un vrai petit bijou sur fond jazzy qui fait du bien dans ta tête, à faire tourner sans modération.
Au-delà de ça, le rythme de croisière du groupe reste swinguant, agréable, mais pas encore assez mûri pour faire mouche à chaque fois. Pourtant, j’aimerais entendre plus souvent des groupes se prendre autant la tête pour bricoler leur musique. C’est une agréable découverte, largement suffisante pour donnée envie de les suivre.

Article écrit par Sowilo le mardi 06 octobre 2015 à 12:37

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Wishmaster

Pour peux que la bande son de votre vie ait une certaine importance pour vous, vous vous êtes probablement déjà demandé quels sont les 5, ou les 10 albums qui vous ont le plus marqués. Personnellement, je sais que je suis incapable de faire des classements comme les émissions de variétoche nous en pondent à la chaîne, afin de déterminer qui mérite d’être 6 ou 7ème. Ça n’a pas de sens quand c’est une question de goût. Ceci dit, je pense que chez moi, le Wishmaster de Nightwish peut tranquillement vadrouiller sur le podium.

cover

Sweet Kisses

Souvenir, souvenir, quand tu me tiens. Lors d'une de mes nombreuses péripéties dans une grande enseigne culturelle, je découvrais le 2 juillet 2000, le 1er opus "Sweet Kisses" de Jessica Simpson. Pour ceux qui ne la connaissent pas, cette interprète américaine a émergée en 1999, en pleine période de musique pop-teenage, mouvement musical succédant à la période boys band. Dans ce sillage, naquirent les princesses de la pop comme Britney Spears, Christina Aguilera et autres Mandy Moore. Le principe est alors le suivant : prendre des jeunes femmes généralement blondes, les faire chanter des textes sulfureux, ajoutez-y un coup de provocation et le tour est joué. Résultat : elles deviennent des phénomènes dont le seul objectif est de vendre des disques. Ainsi, les opus "Baby One More Time" de Britney Spears et l'album éponyme de Christina Aguilera sont des succès internationaux qui excelleront de part leurs provocations et autres coups de marketings en tous genres. Mais l'album "Sweet Kisses" de Jessica Simpson est bien différent de celui de ses consoeurs.

cover

Klone : Here Comes The Sun

Encore un de ces disques qui restera cantonné à la sphère métal, alors qu’il mériterait une audience plus large. Petit coup de cœur maison pour le dernier Klone, album estival made in France.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !