cover

BAW

Article écrit par Nana Scleurnk le jeudi 08 décembre 2016 à 10:36
likeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikeslikes
9 personne(s) ont aiméAdd Like
Le spectacle commence par un tableau d’ombres chinoises haut perché… On y distingue une fille, qui enlève tous ses trésors d’une petite valise et qui les étend sur les parois de ce qui semble être sa chambre, sa cabane. Elle rigole… Qu’est-ce qu’elle se marre ! Pas de doute, nous sommes bien au temps de l’enfance. Une corde dégringole de là-haut… Puis une tête malicieuse passe par l’ouverture. Va-t-elle descendre de sa cachette ?


Troupe : Compagnie Yeuzz

Artistes : Ludovic Vannier et Samira Hammoud

Durée : 1 heure

La réponse est oui, évidemment ! Yuta descend de son abri pour aller à la rencontre de Sylver, un drôle de personnage qui se déplace dans sa poubelle. Tout semble les séparer au départ, elle, la fille du monde du haut, et lui le garçon du monde du bas. Elle si gracile, enjouée, et ouverte et lui, replié sur lui, engoncé et stressé. Et puis de fil en aiguille, ou plutôt de jeux en ruses, ils se découvrent tous les deux. Ils s’inventent des histoires. Ils se créent un monde.

BAW (à prononcer comme la contraction de « bas-haut ») est donc un duo d’aérien. Mais il ne s’arrête pas là, on retrouve aussi de la danse, des portés acrobatiques, des cascades et beaucoup d’humour. Ce qui fait avant tout le charme de ce spectacle, ce sont ces deux personnages aussi touchants l’un que l’autre.. Comme vous l’avez vu sur la vidéo-ci dessus, Sylver est paraplégique. Et quel plaisir de voir Yuta le découvrir, essayer de le comprendre à la manière qu’ont les enfants de faire fi des différences… J’ai particulièrement aimé la scène où la jeune fille montre à Sylver qu’elle, elle a des orteils, des pieds, des jambes et qu’elle peut drôlement bien les bouger. Le tout avec un petit sourire fier mais sans suffisance aucune ! Par la suite, elle semble lui dire « Ok, tes jambes ne fonctionnent pas mais on s’en fout ! On va faire de grandes choses ensemble ! On va se marrer ! ». Et c’est bien ce qu’ils font… Si au départ, Sylver a un peu du mal à se lâcher et se méfie de cette drôle de fille, il finit par se laisser aller et s’amuser avec elle.

Le décor est également vraiment sympa. Il y a donc la cabane de Yuta, structure en hauteur qui donne le cadre aux jeux aériens. En arrière plan, on retrouve tout un tas d’objets cabossés ou non-identifiés, à moitié pourris. Et puis, il y a cet espèce d’énorme tuyau bizarre à grande bouche d’où est sorti Sylver, mais d’où sortent aussi des machins et des trucs farfelus. Ça m’a un peu donné l’impression d’être dans une sorte de décharge isolée du reste du monde… Parfait pour trouver des trésors oubliés et se construire une cachette de folie !

Techniquement… Ça envoie ! Les deux artistes sont vraiment aussi bons l’un que l’autre et ont su mettre leur discipline en valeur grâce à la fantaisie de leur spectacle.

Pour finir, les messages envoyés au public concernant le handicap sont magnifiques et très forts ! Il y a bien sûr celui qui paraît évident, à savoir qu’un handicap peut être dépassé, qu’il est possible de développer d’autres capacités, etc. Et il y a surtout le message qui dit aux gens, aux jeunes comme aux moins jeunes, qu’un handicap ne résume pas une personne. S’il fait partie du quotidien de cette personne, avec toutes les difficultés que cela engendre, il ne la définit pas, ne définit pas son individualité, son être. Si Yuta s’était arrêtée au fait que Sylver ne peut pas utiliser ses jambes, elle serait passée à côté de superbes aventures, aussi enrichissantes pour elle que pour lui. Elle n’aurait pas connu ce bonhomme qu’elle a l’air d’apprécier énormément... Dommage pour l’un comme pour l’autre. Et puis, pour nous aussi !

Hop ! Je vous laisse leur lien Facebook (car ils n’ont pas l’air d’avoir de site internet). Vous pourrez comme ça les suivre et trouver une date où les voir près de chez vous !

Article écrit par Nana Scleurnk le jeudi 08 décembre 2016 à 10:36

Commentaires

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Le Geneviève and Solange Christmas Show

Ce n’est pas une grande nouvelle : Noël approche. La neige, le froid, l’odeur du sapin et celle des biscuits qui cuisent tranquillement dans le four. C’est le moment de te faire plaisir, à toi et à ta famille, d’aller voir un spectacle et de boire du vin chaud. Si, si. Le mieux, c’est d’aller voir Solange et Geneviève chanter.

cover

Le Bar à Paillettes

Qui aurait cru, en voyant ce tout petit chapiteau marron, que nous allions vivre autant d’aventures à l’intérieur ?? Nan, vraiment, en attendant d’y entrer, sous la pluie fine mais froide, nous nous attendions à autre chose. Et puis, Hervé nous accueille par une chaleureuse bise à moustache, et nous fait pénétrer dans son antre. Et comme le nom du spectacle l’indique, nous nous retrouvons bien dans un bistrot.

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !