cover

Dieudonné : Le Mur

Article écrit par Culturemania le mercredi 26 novembre 2014 à 23:08
likes
1 personne a aiméAdd Like
Ah et me voilà donc possédé. On sort un sujet épineux les mecs, je vais sûrement passer dans le camps des infréquentables, mais comme de toute façon on n'en a plus rien à foutre, autant aller planter des piles 1.5V dans la terre de nos forêts. Un spectacle comique, interdit par le gouvernement et le Conseil d'Etat, aussi vite qu'il faut de temps pour craquer une allumette. C'est sûrement aussi le spectacle qui à rempli le plus de salles en France l'année dernière. Je vais pas revenir sur l'histoire, j'en ai rien à péter, je veux simplement vous parler de l'unique chose intéressante ici : le spectacle en lui-même.


Bin oui, c'est le spectacle qui compte. Le bonhomme à la rigueur... D'ailleurs même en supposant que toutes leurs conneries sont vraies, admettez que même si vous apprenez demain que le mec qui a inventé le coupe-ongle était pédophile, vous ne vous laisseriez pas pousser les ongles indéfiniment pour autant. Si le mec qui a inventé les Pastels Gras était un nazi cannibale, ça m'empêcherai pas de continuer à faire mes petits dessins. Tu vas pas arrêter de bouffer avec une fourchette si je te dit que son inventeur était un mangeur d'enfant. C'est l'objet qui est intéressant, pas l'homme ; et par homme, homme ou femme bien sûr. Mais revenons à nos moutons.

Le spectacle. L'arrivée de Dieudonné sous les tambours africains est toujours un grand moment. On rigole déjà. Lui est plié, parce qu'à cette époque, c'était ses grands débuts dans la chasse à l'homme. Il avait toute la fine équipe au cul, et le droit de se produire dans les plus beaux tribunaux de France. Et c'est partit car tout le monde en prendra plein la gueule. L'idée est de faire parler, via des personnages, chaque clan, chaque race, chaque religion. Alors évidement, donner la parole à un néo-nazi, à un suprématiste noir ou à Alain Jakubowicz dans le même spectacle peut surprendre. Mais pas là, tout s'enchaîne et tout suit le cours du spectacle. Et on va en apprendre des trucs, des trucs qu'on apprend pas à l'école avec Fernand Nathan. Le suprématiste noir va prouver par A+B que la race blanche est inférieure et descend tout simplement de la méduse. Soleil, bronze-moi ; le Soleil dit non. Le Chocoderme est bien mieux que le Vanilloderme, car lui enterre ses morts devant sa maison, et pas à la sortie du village avec les poubelles. Mais le pire, de son nom scientifique, étant le Vanilloderme Akipa. Oh oh oh, rampe Manu, excellent ministre, excellent.

preview

Et alors le coup du tirailleur sénégalais, introduit la le 2ème classe Ebangé, en Afrique, où il fait chaud... Il a combattu l'armée Française. Mais qui a bien pu convaincre ces gens de venir se faire tirer dessus pour aider un pays aussi inconnu ? Ahhhhhhh non c'est intéressant. Tu vas voir, c'est bien, tu va venir bagarrer, danser, zouk zouk zouk, tu vas avoir le CDD, à te faire tirer dessus comme un petit lapin ! Son explication est magistrale ! Les corps ? noooonn, laissez ça, les corbeaux vont s'occuper. Et pour toucher la retraite des survivants...MAIS C'EST COMMENT !??! L'ORDINATEUR EST EN PANNE !

preview

Bon allez ça ne s'arrête plus. Chaque personnage est culte, chaque histoire mémorable ! Et bien sûr ses imitations.... bin y'en a pas deux comme lui. Même le petit passage avec le Japonais qui doit manger des fœtus pour retrouver sa vitalité est géniale haha. Ça c'est au moment du rendez-vous en Afrique pour l'adoption. L'usine à bébés, chez Monsieur Belunga. Bon. Celui qui est venu chercher de l'espoir ici peut sortir direct. Mais surtout, malgré tout ce que beaucoup lui reprochent, à tord ou à raison, c'est le seul comique qui continue à me faire vraiment rire. Les autres, sans exception, me semblent terriblement dépassés, ceux qui sont toujours en vie en tout cas. Quand je pense que Jeremy Ferrari était dans le dernier reportage consacré à Coluche et osait parler de lui comme s'il l'avait connu, ça m'a filé envie de me foutre la tête dans un micro-onde.

Alors regardez ce spectacle, oubliez toutes les saloperies que vous pensez savoir, et voyez si ça vous fait marrer. Sinon, et bien retourner regarder les Roumanoff, Bigard, Semoun ou pire, tous ces nouveaux comiques qui me foutent la chiasse et qui se retrouvent sur le canapé de Drucker, obligés d'écouter les autres jusqu'au bout. Mais bon, comme on dit : Croix de bois, croix de fer, on va voir s'qu'on peut faire.

En bonus, une note d'espoir, le Sketche du Cancer, peut-être le Sketche le plus drôle que j'ai jamais vu :

Article écrit par Culturemania le mercredi 26 novembre 2014 à 23:08

Commentaires

c'est sur que M. druker, ne vas pas inviter ce mec, ni Marine, ni Zemour, il ne prends que ces copains, petit arriviste de bonne famille ou tout lui est tombé du ciel tout cuit

Ecrit par chris le jeudi 27 novembre 2014 à 20:02

Ouais, et puis ils passent leur dimanche à s'auto-féliciter, et le pire, c'est qu'ils veulent qu'on les regarde le faire ! Dément.

Ecrit par Esteban le jeudi 27 novembre 2014 à 21:26

jamais vu dieudonné pas génial j'ai pissé aux c.... toute la durée

Ecrit par chris le vendredi 28 novembre 2014 à 16:58

ahah :) L'autre en face, c'est un joueur de Poker. AHAHAHAH

Ecrit par Vincent le vendredi 28 novembre 2014 à 21:46

Poster un commentaire :



Vous aimerez peut-être aussi :

cover

Hier un village

Un spectacle historique fait maison, plutôt démesuré en comparaison de sa modeste commune aveyronnaise natale.

cover

Cats - Le Musical

J'ai eu la chance de pouvoir assister à l'avant-première de Cats qui sera joué à partir du 1er octobre au théâtre Mogador situé dans la rue du même nom à Paris. Le lieu est toujours aussi merveilleux. La dernière fois, c'était pour le spectacle du Roi Lion, alors forcément, mes attentes étaient assez élevées. J'attendais surtout avec impatience les chansons Memory ou les Jellicle Songs, je ne connaissais pas bien les autres. Up, up, up the stair little hobbitses !

Consulter les articles du même genre...



Participer à Culturemania

S'inscrire

Inscription

Inscrivez-vous et prenez la plume pour publier vous-même des articles sur Culturemania ! On vous demandera le minimum : un pseudonyme, un e-mail valide et un mot de passe savament choisi. Le reste, c'est si uniquement si vous le décidez !

Espace rédaction

Redaction

Déjà inscrit ? Alors direction l'espace rédaction de Culturemania pour vous lancer et rédiger vos articles ! Textes, images, vidéo, citations, utilisez toutes les options disponibles pour donner à vos articles ce petit truc qui fait qu'on le lira jusqu'au bout !

Informations

A Propos

Vous voulez en savoir plus sur Culturemania et son mode de fonctionnement ? C'est par ici ! Tout a été fait pour se simplifier la vie au maximum. Nous avons fait le choix de vivre avec les machines alors autant que ce ne soit pas pour se pourrir la vie !