Accueil
Accueil
Espace redaction
Espace redaction
S'inscrire
S'inscrire
Nous contacter
Nous contacter
Les auteurs
Les auteurs
A propos
A propos
Nos classements
Nos classements
Un article au hasard
Un article au hasard
Twitter Facebook GooglePlus

Culturemania

Mettons tous ensemble la Culture en Commun

Un des grands principe de Culturemania est de ne pas mettre de publicité.
Donc, si vous aimez passer du temps ici et lire nos articles, aidez-nous à collecter un peu d'argent par notre cagnotte sur Leetchi afin que le site puisse continuer à vivre et évoluer.
Merci à toutes et à tous !

banner

Films

- Ça -

Article rédigé par Culturemania le 01/02/2018 à 21:48

Informations

  • Date de sortie : mardi 05 septembre 2017
  • Acteur : Finn Wolfhard, Sophia Lillis, Wyatt Oleff, Jaeden Lieberher, Jack Dylan Grazer, Jeremy Ray Taylor, Chosen Jacobs, Bill Skarsgård
  • Compositeur musical : Benjamin Wallfisch
  • Histoire originale : Stephen King
  • Réalisateur : Andrés Muschietti
  • Titre original : IT
Le Clown. Voilà une figure qui aura traumatisé plusieurs générations. D'abord par le livre de Stephen King, puis par le téléfilm en deux partie des années 1990, puis maintenant ce film. Je l’attendais tellement que je n’ai pas voulu aller le voir au cinéma de peur que la séance me soit gâchée par un public agité, bruyant, qui pire, qui mange des popcorns. Alors j’ai pris mon mal en patience et l’autre soir, je l’ai loué en VOD pour 4,99€ tout de même. Les sept veinards sont de retour alors éteignons les lumières, poussons le son à fond en VO, mettons-nous dans l’ambiance et souhaitons-nous bienvenue à Derry, Maine. Nous sommes en 1988.
preview
Can you smell the circus, Georgie? There's peanuts... cotton candy... hot dogs... and...

Je vais essayer de poser le décor. L’histoire se passe à Derry, petite ville du Maine qui semble maudite pour la plupart de ses habitants. Visiblement, tous les 27 ans, de nombreuses disparitions d’enfants viennent troubler la tranquillité des habitants. C’est sûr que paumer 200 gosses d’un coup, ça bouscule son quotidien. Et cette année, visiblement, les disparitions recommencent.

preview

Le film s’ouvre sur une séquence similaire au téléfilm des années 1990. Georgie, le petit frère de Bill Denbrough veut aller dehors faire flotter son bateau en papier le long des trottoirs. Il faut qu’il y mette de la paraffine mais celle-ci se trouve au sous-sol. Il faudra pourtant aller la chercher. Dehors il pleut beaucoup, mais Georgie veut tout de même aller jouer. Le bateau flotte, accélère, flotte, flotte, flotte encore le long de la route mais Georgie se prend un panneau dans la tronche et pendant ce temps, le bateau continue sa course folle mais la termine rapidement dans une bouche d’égout. C'est fichu, le bateau est perdu, pour toujours.

preview

Georgie ? C’est ton bateau ? Le voilà. Il est juste là, et on va découvrir son nouveau visage. Il est dans les égouts, là où tous flottent, là où tout le monde danse, chante et mange des popcorns, qui font pop, pop, pop ! Et c’est très rigolo ! oui, pop, pop, pop ! Il est là, le Clown, et il veut attirer le petit en lui montrant son bateau. Il rit, Georgie rit, le Clown change de tête, le petit s’approche de la bouche d’égout et les dents du Clown s'ouvrent et viennent mutiler le bras du gosse. Bras arraché, il tente de se sauver en rampant mais il est trop tard et le Clown le rattrape pour l’amener avec lui dans les profondeurs de ses lueurs mortes.

Le Clown est donc de retour, après 27 ans de sommeil, Ça, le clown cabrioleur est revenu pour se nourrir, se nourrir de la peur, se nourrir de la chair. A l’école, les sept veinards sont de retour eux-aussi, ou le club des paumés comme ils aiment bien bien.

preview

Ils sont tous là : Bill le bègue, Ben le gros lard, Beverly la bad girl, Richie le blagueur, Eddie l’asthmatique, Mike le noir et Stan le juif. Ils vont se rencontrer de manières un peu différentes à celles de l’ancien téléfilm mais ça ne change rien à l'histoire. La bande de voyous ratés d’Henry Bowers est aussi là et sont toujours aussi ridicules. Nos sept veinards eux, aiment se retrouver dans les Friches Mortes pour faire des barrages ou avoir des discussions de gamins de 13 ans. Et puis le Clown va commencer à leur apparaitre chacun à sa façon et on va commencer à flipper. Car certaines apparitions sont brutales et m’ont fait souvent sauter de mon canapé. Le Clown est là, partout, il observe, il se prépare et commence à se nourrir de la peur de nos sept veinards.

This isn't real enough for you, Billy? *I'm not real enough for you?

De par les lectures de Ben à la bibliothèque à propos de l’histoire de la ville, ils vont vite comprendre que les meurtres se produisent dans les lieux de la ville où passent les tuyaux des égouts. Tous ces tuyaux mènent à un ancien puit qui se trouve dans la maison de Neibolt Street qui est la maison hantée par excellence et qui remplace parfaitement l’ancienne maison par là où passaient les gamins dans le téléfilm pour aller combattre Ça. Ils vont finir par se décider à rentrer dans cette baraque abandonnée et délabrée. Mais le Clown va tout faire pour les terroriser et les séparer. Et il va y arriver. C’est peut-être la grosse scène de ce film, devant la scène finale. Je n’en dis pas plus mais là aussi, accrochez vos ceintures, car ce n’est qu’un début.

preview
NO! I'll take him! I'll take all of you! I'll feast on your flesh as I feed on your fear!

Bon, c’est une super adaptation. Le clown est très différent dans cette version mais ça fonctionne, enfin jusqu’à un certain point. Car c’est là que je vais spoiler totalement la fin, donc si vous n’avez pas vu le film, arrêtez votre lecture ici. Vous voilà prévenu.

preview

Dans la scène finale, les sept veinards retournent à la maison car malgré la barre en fer plantée dans la tête de Ça lors de leur première visite de la maison de Neibolt Street, ils savent que le Clown n’est pas mort, il faut y retourner. Et c’est là que dans le combat final, le Clown, qui devrait représenter le mal absolu, le mal le plus total, va basculer. Car pendant le combat, j’ai ressenti une certaine pitié pour lui et je me suis presque mis de son côté, en en voulant aux gamins pour le mal qu’ils étaient en train de lui faire en le tabassant comme dans une scène finale d’un film de Tarantino. Et c’est bien là le problème. Si j’en suis arrivé là, c’est que le Clown n’a pas suffisamment représenté ce mal absolu, qu’il est censé être, pendant toute la durée du film. Et c’est la grosse différence avec l’ancien téléfilm où l'horreur qu'incarnait le Clown était totale. Il prenait simplement la force de tout ce qui nous fait le plus peur, mais en dessous, c'était un véritable monstre. Ici, on l’humanise et donc on peut prendre son parti. On finit par se dire que c’est une pauvre créature, solitaire, qui doit bien se nourrir tous les 27 ans et tuer pour assouvir sa faim. Or, à partir du moment où l'on se retrouve à basculer et à prendre parti pour le mal, c’est qu’on ne le perçoit pas comme tel (ou qu’on a un sérieux problème psychologique et sur ce point, je vais peut-être devoir travailler sur moi-même).

Quoi qu’il en soit, c’est un excellent film, et je suis très curieux de connaître votre avis alors n’hésitez pas à poster des commentaires ici ou sur les réseaux sociaux pour voir si on partage la même analyse.

Il frappe du poing contre la porte et il soutient qu’il sent le spectre.
Vous avez aimé ? Partagez !

Commentaires

Poster un commentaire :

stats

Culturemania, c'est :

515 articles rédigés par 14 personnes inscrites sur le site. Rejoingez-les !

2.418.216 articles consultés depuis des 10aines de pays dans le monde !

stats

Suivez Culturemania sur les réseaux sociaux :

FacebookTwitterGoogle plus
Autres articles du même genre :

Star Wars : le réveil de la Force

Article publié le mercredi 30 décembre 2015 à 22:41

Par : Culturemania

cover
views
4905
likes
3
comments

Je possède entre mes mains un pouvoir sans limite. Ce pouvoir de vous raconter tout, ce pouvoir de vous spoiler tout et de vous pourrir la vie. Et je compte bien en faire usage, n'est-ce pas démoniaque de ma part ? L'article précédent rédigé par Romain était sans spoiler. Celui-ci en sera farci. Tel un Homer Simpson sortant du cinéma après l'Empire contre attaque, je n'hésiterai pas à tout révéler. Te voilà prévenu jeune Padawan. Si tu n'es toujours pas allé voir cet épisode dans les salles obscur...

Lire la suite...

La Belle et la Bête

Article publié le mercredi 24 décembre 2014 à 18:54

Par : Sowilo

cover
views
3332
likes
0
comments

Qui ne connait pas cette histoire, au travers d’une de ces déjà nombreuses adaptations ? Pourtant, Christophe Gans décide d’en faire une version française des années 2010. Même si c’est gonflé, on se dit que le bonhomme est probablement un des rares à pouvoir le faire, d’une part parce qu’il n’en est plus à son coup d’essais, et d’autre part car il n’a jamais été soumis aux figures imposées du cinéma français de ces dernières années.

Lire la suite...

Don't Breathe : la maison des ténèbres

Article publié le mardi 18 octobre 2016 à 23:51

Par : Culturemania

cover
views
4612
likes
5
comments

Voilà un titre comme je les aime. Bien racoleur, bien clair et précis. La maison des ténèbres ! La simplicité a une telle classe que je ne comprend jamais pourquoi on cherche le raffinement dans le complexe. Surtout quand on parle d'un film d'horreur. Mais le vrai titre, Don't Breathe, cache e...

Lire la suite...

GoodBye World

Article publié le jeudi 29 mai 2014 à 22:46

Par : Culturemania

cover
views
5059
likes
0
comments

Un sacré film en perspective ! J'aime bien les films de fin du monde, où tout espoir est inutile et où l'action ne se passe pas dans les bureaux du gouvernement mais dans la petite vie de monsieur tout le monde. GoodBye World n'a pas l'air d'un film grotesque par son budget, et semble mettre l'accent sur les vraies questions qu'on se poserait tous si la fin du monde tel qu'on le connait nous était enf...

Lire la suite...

The Art of the Steal

Article publié le dimanche 13 juillet 2014 à 14:30

Par : Culturemania

cover
views
3999
likes
0
comments

Si vous aimez les films de braquage, vous allez aimez The Art of the Steal. Je parle de film à la Snatch, Braquage à l'anglaise ou Ocean Eleven's, ce genre de film ou des brigands assez intelligents mettent au point une stratégie brillante, mais qui va se faire doubler par une autre stratégie qui l'est encore plus, et qui nous sera résumée dans les deux dernières minutes du film.

Lire la suite...

Bliss

Article publié le jeudi 24 décembre 2015 à 14:00

Par : Culturemania

cover
views
3030
likes
1
comments

Bliss est aussi le titre d’une chanson de Muse. Mais ici, c’est le prénom de Bliss Cavendar qui se demande bien qui, à part ses culs-bénis de parents, pourrait vouloir vivre dans sa petite ville perdue dans le trou du cul du Texas. Le Texas étant souvent vu comme le trou du cul des USA, je vous laisse imaginer l’abîme. Elle bosse dans une Diner où le cochon est roi et où si l...

Lire la suite...

Gone Girl

Article publié le mercredi 29 octobre 2014 à 17:38

Par : Culturemania

cover
views
3526
likes
0
comments

Gone Girl, enfin je vais te voir. J’étais jusque-là persuadé que c’était ce fameux film sur l’engagement du mariage tiré d’une nouvelle de Stephen King. J’ai réalisé ensuite que je faisais erreur et que je confondais avec A Good Marriage qui n’est pas encore sortit. Mais le film en lui-même aurait dû me mettre la puce à l’oreille lorsque j’ai vu le fin fond de l’intérieur de son slip. Ca, du Stephen King ?? J’en doutais, et j’avais raison !

Lire la suite...

Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension

Article publié le lundi 21 décembre 2015 à 12:16

Par : Culturemania

cover
views
10534
likes
3
comments

Qui l'aurait cru ? Ils en sont déjà à cinq épisodes, ce qui défie les lois de la raison. Le premier m'avait fasciné, autant que le projet Blair Witch à son époque. Puis j'ai continué à regarder la suite des films qui était vraiment pas terrible jusqu'à devenir vraiment insultante avec Paranormal Activity 3 ou 4, je ne me souviens plus bien. Et puis voilà le numéro 5. Regardez-l...

Lire la suite...

Mister Babadook

Article publié le dimanche 30 novembre 2014 à 21:14

Par : Culturemania

cover
views
5037
likes
2
comments

Un mot un regard ne suffiront pas. Le Babadook jamais ne partira. Si tu es un enfant avisé et que tu sais ouvrir les yeux, tu te feras un ami bien singulier, un ami pour nous deux. Mister Babadook, c'est bien lui, et son livre, le voici. Un sourd grondement puis trois coups, BABABA Dook ! Dook ! Dook ! Tu peux être sûr qu'il est déjà là, ouvre les yeux, tu le verras. Il porte un drôle de chapeau, tu ne le trouves pas rigolo ? S'il vient te voir dans ta chambre, tu trembleras dans le noir. J'enlèverai mon déguisement, ...

Lire la suite...

Cannibal Kitchen

Article publié le mardi 03 juin 2014 à 12:52

Par : Culturemania

cover
views
4954
likes
1
comments

Selon les statistiques officielles du Royaume-Uni, plus de 210.000 personnes disparues sont répertoriées chaque année. Dans la plupart des cas, ces personnes sont retrouvées toujours en vie. Mais certaines affaires ne sont jamais résolues. Les enfants, à table.

Lire la suite...

Comme Des Bêtes

Article publié le dimanche 20 novembre 2016 à 23:36

Par : Remix42

cover
views
5011
likes
12
comments

Alors que Noël approche à grands pas, je décide de faire ma liste de cadeaux. N’ayant point de catalogues de jouets sous le coude, je me dirige alors vers un grand site internet culturel. En quête de perpétuelles nouveautés, mon choix s’arrête donc sur un dvd qui sortira bientôt : "Comme Des Bêtes".

Lire la suite...

10 Cloverfield Lane

Article publié le samedi 17 décembre 2016 à 18:52

Par : Sowilo

cover
views
3240
likes
2
comments

10 Cloverfield Lane est un coup de maître marketing pour un divertissement qui en vaut la peine. Le titre est peut-être juste une adresse, ou une référence à un film de 2008 du même producteur, J.J. Abrams, ou les deux à la fois. En tout cas, avoir vu Cloverfield n’est pas un impératif pour voir 10 Cloverfie...

Lire la suite...

The Taking of Deborah Logan

Article publié le vendredi 28 août 2015 à 19:02

Par : Culturemania

cover
views
4782
likes
2
comments

Commencez par vérifier sous le lit et derrière vos rideaux. Allez ensuite fermer votre porte à double-tour et veillez à laisser un peu de lumière dans la pièce. C'est épouvantable. Je ne vois pas d'autres mots. L'épouvante est parfois une véritable escroquerie dans bon nombre de films qui cachent leur médiocrité derrière une phrase d'accroche qui vous promet de vous faire tomber de votre canapé. Bia bia bia, beaucoup de prêchi-prêcha, mais pas ici. Ouh non, pas ici.

Lire la suite...

Ma vie de Courgette

Article publié le mardi 21 février 2017 à 22:36

Par : Culturemania

cover
views
5987
likes
2
comments

Trente secondes sont réalisées chaque jour. Voilà ce que nécessite la réalisation d'un film par la technique de l'animation en volume, stop motion en anglais. On positionne le décor, les personnages en pâte à modeler ou autre matière dans une position, on capture une image. Ensuite, on déplace un chouillat les personnages selon leur animation voulue et on reprendre une image. Et ça 25 fois pour faire une seconde de film. C'est comme ça qu'à été réalisé Ma vie de Courgette mais bien d'...

Lire la suite...

Nymphomaniac Vol. 1

Article publié le vendredi 09 mai 2014 à 12:03

Par : Culturemania

cover
views
6994
likes
0
comments

Il n’y a presque pas eu d’image, et pourtant, on fait déjà partie du film. Le premier volume, comme si le découpage en volumes était volontairement pensé pour nous faire subir une frustration en attendant la suite. Mais commençons par le début, Rammstein résonne et il me semble qu’il est l’heure de boire un peu de thé.

Lire la suite...

PARTICIPER !

  • Rediger un nouvel article et gagner 10 points !
  • Enrichir un article existant et gagner 1 point !
  • Valider et corriger un article et gagner 5 points !
  • Faire connaître ses propres créations !
  • Créer une immense base de données gratuites et sans publicité.
  • Commenter les articles publiés sans avoir besoin de s'inscrire.

A QUOI CA SERT ?

Le but de Culturemania est de donner un moyen simplifié à tout un chacun pour s'exprimer sur la Culture et partager son avis sur une oeuvre, livre, film, spectacle, artiste, découverte....


Si vous êtes à l'origine d'une création culturelle, c'est aussi le bon endroit pour venir en parler vous-même et partager ensuite votre article sur les réseaux sociaux !


De plus, plus vous participez, plus vous gagnez des points. Régulièrement, nous organiserons des jeux concours sous différentes formes et ceux qui auront le plus grand nombre de points auront de fait le plus de chance de gagner.